Se perfectionner en accompagnement

L’accompagnant, qu’il soit thérapeute ou non, qu’il soit psy ou coach, quelle que soit l’obédience qui fonde sa pratique, est la personne qui s’inscrit au cœur d’une dynamique de changement qui le dépasse. Pour autant, il ne peut faire l’économie d’un investissement total au sein de cette dynamique ; investissement qui mobilise toute sa posture, c’est-à-dire qu’en plus d’engager tout son cœur et d’impliquer toute son expérience, il sollicite tout son savoir.

Philo 2.jpg

Se perfectionner en accompagnement

En tant qu’il offre un espace éminemment relationnel, l’accompagnement se doit d’être une pratique accompagnée. C’est aussi à la faveur des apports extérieurs offert par les formations en général, et par ces ateliers en particulier, mais aussi grâce aux prises de conscience que ces enseignements favorisent, que les praticiens se sentiront aidés, soutenus, enrichis sur ce chemin qui les appelle à être des « aidants » … Des praticiens qui deviennent alors plus à même d’instaurer et de maintenir une alliance de qualité avec les personnes qui viendront leur offrir toute leur confiance.

 

Dans cette série d’ateliers, il s’agit notamment de s’interroger, d’explorer et d’intégrer tout ce qui, de près ou de loin, conditionne l’alliance entre le praticien et le client/patient. Cela inclut des aspects aussi importants que la qualité de l’écoute (que ce soit au niveau de la demande comme en séance, lors du processus) ;  les différents aspects de la posture (la fonction du praticien, son positionnement, avec tout ce que cela soulève de questions éthiques et déontologiques) ; les aspects purement relationnels (avec la prise en compte du transfert et du contre-transfert au sein de la relation ainsi que les écueils défensifs classiques à reconnaitre et éviter) ; et enfin, ce qui concerne les tenants, aboutissants et enjeux du cadre dans ce qu’il peut avoir de structurant …

 

Au fond, ce sont toutes ces questions si centrales qui concernent pleinement le savoir-être.

Ces ateliers prennent essentiellement la forme d’un partage d’expériences d’où ne sont pas exclus les apports théoriques, ainsi que les références et ressources opportunes.

Conditions :

Les ateliers ont lieu le deuxième vendredi de chaque mois d’octobre à mai.

 

Ils accueillent de 4 à 7 participants.

 

Il est possible d’intégrer des participants à n’importe quel moment jusqu’à ce que le nombre maximal de 7 personnes soit atteint.

 

La durée des ateliers est de 4 heures et s’étend de 8 heures 30 à 13 heures (avec une demi-heure de pause à 10 heures 30)

 

Le coût de chaque séance est de 40 Euros par personne.

 

Un engagement à l’année est vivement souhaité pour conserver la cohérence et l’intégrité du groupe.