Mes propositions

Ma proposition d’accompagnement s’articule autour de trois grands axes visant à couvrir les types de demandes et de besoins qui émergent habituellement. Comme j’ai pu le constater, d’abord pour moi-même, sur un plan strictement personnel puis, au fil des rencontres avec des personnes en demande d’accompagnement, la psychanalyse classique et l’analyse symbolique, loin d’être incompatibles, s’inscrivent souvent dans une continuité pour le patient qui, après avoir compris ce qui l’a déterminé dans son histoire personnelle, éprouve le désir de saisir ce qui se joue en lui, bien au-delà des limites de sa propre individualité.

 

Quant à l’approche transgénérationnelle, elle se pose souvent comme un angle de vue complémentaire au sein du travail, quelle que soit l’approche qui le soutient, lorsque ce qui détermine le mal-être semble porter l’empreinte souffrante d’une histoire des lignées non encore symbolisée.

 

Ainsi, il est fréquent que l’abordage transgénérationnel d’un mal à être qui prend sa source dans des mémoires familiales en souffrance, vienne relancer des processus thérapeutiques qui commençaient à s’enliser.

 

Quelle que soit le type de travail dans lequel vous souhaitez vous engager, celui-ci peut durer de quelques séances à plusieurs mois en fonction des objectifs visés.

Il n’est jamais question, ici, de réduire le patient à des étiquettes diagnostiques toujours impuissantes à appréhender toute sa richesse intérieure … Il s’agit au contraire de libérer la puissance des potentialités qu’il renferme.

 

Dans tous les cas, un premier entretien gratuit d’environ une heure permettra d'exprimer la demande et de déterminer le type de travail susceptible de répondre le mieux à la situation, ainsi que le cadre dans lequel il convient d’inscrire ce travail (fréquence et durée des séances, honoraires …).

 

Quant aux honoraires, en cas de situation financière particulière, il peut être nécessaire de convenir d’un tarif qui ne soit pas un frein au travail thérapeutique même si, la situation évoluant dans le sens d’une amélioration, il est possible de réajuster cet accord à tout moment.

Psycha 3.jpg

Psychothérapie Analytique

La psychothérapie classique que je propose puise son inspiration dans la psychanalyse. Loin d’être aussi dépassée ou inappropriée que certains l’affirment, ce travail offre un espace d'exploration et de compréhension de ce qui, dans l’histoire personnelle, est à l’origine du mal-être psychique qui émaille le présent et enferme l’existence dans des schémas répétitifs souffrants.

 

Quelles stratégies inconscientes ai-je mis en place pour supporter mes blessures ?

Comment m’affranchir de ces scénarios que je répète à l’infini et bien malgré moi, croyant qu’ils me permettront d’affranchir mes blessures, quand en réalité, ils ne font que les entretenir ?

Voici les questionnements qui fondent le travail d'INDIVIDUALISATION dont il est ici question.

Psycha 2.jpg

Psychanalyse Symbolique

La psychanalyse symbolique inscrit le travail au coeur d'une dynamique qui permet, plus que tout autre processus, d’explorer nos profondeurs et de prendre la mesure de notre lien avec une dimension qui nous dépasse et dont, pourtant, nous sommes partie intégrante.

 

C’est souvent au terme d’un travail classique d’INDIVIDUALISATION caractéristique de l’approche freudienne, et qui ouvre le moi à la relation à soi et aux autres, qu'un nombre croissant de personnes cherchent à s’inscrire dans cette voie de transformation psychique. 

 

Une voie qui porte la transformation sur un chemin d’expérience et d’accomplissement spirituels.

TransG 1_edited.jpg

Analyse Transgénérationnelle

Dire que certains patients éprouvent des difficultés à défaire les nœuds de ce qu’ils vivent comme une fatalité, même au terme de plusieurs démarches d’accompagnement, correspond à une réalité clinique.

 

Dire que, dans ces cas particuliers, un travail en transgénérationnel permet de relancer un processus thérapeutique qui s’était ensablé, relève de la même vérité.

Ainsi, nous ne sommes pas uniquement déterminés par notre propre passé puisque nous le sommes aussi par l’histoire familiale au même titre que nous sommes l’objet des influences de l’histoire d’une humanité dont nous portons les mémoires en nous-mêmes.